Le nouveau décret sur les arts de la scène approuvé en commission du Parlement

La commission de la culture du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé jeudi soir le projet de décret réformant les règles de reconnaissance et de subventionnement des arts de la scène.

Le texte est le tout premier fruit de l’opération “Bouger les lignes”, ce vaste processus réflexif visant à adapter la politique culturelle aux besoins du 21ème siècle en Belgique francophone.

Le nouveau décret actualise en réalité un précédent texte datant de 2003 sur le soutien aux arts de la scène (théâtre, musique, cirque, arts forains). Il y intègre dorénavant le théâtre jeune public (visé jusqu’ici par un autre décret) et reconnaît officiellement pour la première fois le conte comme un art de la scène.

Le texte, déposé par la ministre de la Culture, Alda Greoli (cdH), à l’issue d’une vaste concertation des différents acteurs, vise à mieux soutenir la création et la diffusion des artistes francophones, encourager l’accès à des publics plus diversifiés (dont les jeunes via les écoles notamment), accompagner la transition numérique du secteur et, enfin, améliorer la gouvernance des différents opérateurs.

Par souci d’économie et d’efficacité, certaines dépenses seront ainsi à l’avenir mutualisées.

L’attribution des subventions, qui sera simplifiée d’un point de vue administratif, sera elle mieux objectivée, assure Mme Greoli.

Les contrats-programmes existants, qu’ils soient à mi-parcours ou proches de leur échéance, seront tous réinitialisés pour une période de cinq ans à partir du 1er janvier 2018.

Autre nouveauté: les artistes ou compagnies qui solliciteront des subsides à la Fédération devront indiquer dans leur demande les aides sollicitées et/ou déjà obtenues par ailleurs.

Si le cadre légal va changer, les moyens budgétaires dévolus au secteur ne vont, eux, pas ou peu évoluer.

“Je ne peux pas promettre un grand refinancement des arts de la scène”, a avoué jeudi lors du débat en commission la ministre Greoli. Elle s’est toutefois engagée à ce que ces budgets suivent au moins l’évolution de l’index.

Les arts de la scène bénéficient d’un soutien financier annuel de la Fédération à hauteur de 91 millions d’euros, soit près du tiers de l’ensemble du budget Culture.

Le projet de décret a été approuvé jeudi soir à l’issue d’une longue journée de débats en commission. La majorité PS-cdH a logiquement voté pour.

L’opposition MR, qui juge le texte final nettement moins ambitieux que la déclaration d’intention politique faite par la précédente ministre de la Culture, Joëlle Milquet, en juillet 2015, s’est elle abstenue.

Le projet de décret devrait être définitivement approuvé en plénière d’ici quinze jours.

Lien vers l’article